Gaspésie I - 2010

Découvrir la Gaspésie pour la première fois, c'est toute une expérience. Me voilà donc partie avec mes parents pour un roadtrip de quelques jours afin de faire le tour de la péninsule Gaspésienne!

Comment j'ai abouti ici?

À vrai dire, je ne sais même plus qui a lancé l'idée et de quelle façon elle s'est concrétisée. Ma mère a de la famille en Gaspésie, en fait, elle y a grandi. Même moi, j'y ai passé une partie de mon enfance. Mes parents et moi, on a baroudé beaucoup à travers le Québec, mais c'était rarement dans un but purement touristique. Cette fois, on s'est offert de vraies vacances. On a passé deux nuits dans le coin de Sainte-Anne-des-Monts, puis deux nuits à Percé.

J'y ai fait quoi?

J'écris ce récit plus de 10 ans après le voyage, et j'avoue que je sais d'avance que j'oublierai des bouts. Tant pis! Si vous avez de l'intérêt pour la Gaspésie, sachez que j'y suis retournée à deux reprises depuis, alors je vous invite à aller consulter mes autres carnets gaspésiens.


Je suis donc partie avec mes parents à bord de leur Toyota Matrix dorée, à la fin du mois de juin 2010. On a dépassé Québec, puis Saint-Jean-Port-Joli, puis Rimouski, puis Matane... jusqu'à Sainte-Anne-des-Monts où on est allés rejoindre de la famille. Une tante nous a prêté un chalet dans les montagnes, j'ai souvenir qu'en partant de là, on avait une vue plongeante sur le fleuve. C'est à ce moment que j'ai réalisé à quel point je ressentais une connexion avec le Saint-Laurent.


On a ensuite continué notre route vers Percé, en prenant notre temps pour arrêter plusieurs fois en chemin. Des chutes au bord de la route, des phares au bord de l'eau, des shacks à patates, la route sinueuse... Déjà, j'étais charmée. On s'est installés à Percé, dans une charmante petite auberge. Mes parents ont pris une chambre privée, et moi, un lit en dortoir. J'y ai fait la connaissance de quelques Français avec qui j'échange encore parfois à ce jour. Le deuxième soir, j'ai pris quelques bières avec l'un d'entre eux et on a fini par passer une nuit blanche, dans le but d'aller voir le soleil se lever sur le rocher. Un souvenir encore très clair dans ma tête. À cette époque, les cellulaires n'étaient pas encore très en vogue et encore moins le réflexe de tout photographier. Donc non, je n'ai pas de photo de ce moment... Mais je vous garantie qu'il est encore très clair dans ma tête.


Avec mes parents, on a profité du petit centre-ville (qui s'est beaucoup dévelopé depuis le temps) et on a aussi fait un tour de bateau pour s'approcher du rocher. De vrais touristes, finalement! Après deux jours à Percé, on a repris la route de la maison mais en passant par la Baie des Chaleurs. Vous voulez mon avis? Faites le contraire. Commencez votre tournée par la Baie des Chaleurs puis revenez au sud par la route 132. De cette façon, vous serez toujours du côté de la route qui longe l'eau :)

 

Résumé

Quand

2010

4 nuits, fin juin

Confort

Ultra budget

Deux nuits chez la famille et deux nuits en auberge jeunesse

Type

Roadtrip

Complètement indépendant, sans itinéraire fixe

 

Itinéraire

 
Phare

À ne pas manquer

 

Auberge La Maison Rouge à Percé

Une option d'hébergement parfaite offrant des lits en dortoir ainsi que des chambres privées. Ambiance parfaite, tarifs raisonnables et à quelques pas de la falaise offrant une vue sur le rocher et l'île Bonaventure!

Photos persos

 
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/3

Fait intéressant

 

Pour faire le tour de la Gaspésie, je recommande un minimum de 4 à 5 jours... Mais dans un monde idéal, prévoyez un bon 7 à 10 jours!