7 séries Netflix qui m'ont faite voyager pendant la pandémie

Mis à jour : mars 10

Ça va bientôt faire un an que c'est pas vraiment, voire pas du tout, possible de voyager à l'extérieur de notre propre pays. C'est un espèce de p'tit deuil à faire, mais il existe plusieurs moyens de s'évader au quotidien en attendant de pouvoir s'envoler vers des contrées lointaines! Je vous présente aujourd'hui 7 séries que j'ai écoutées attentivement sur Netflix et qui m'ont emmenée un peu partout sur la planète.


Sense8


Cette émission est probablement LA MEILLEURE SÉRIE QUE J'AI ÉCOUTÉ DE TOUTE MA VIE. J'exagère même pas. J'ai tellement capoté sur cette série que j'ai écouté les 2 saisons à deux reprises, en rafale. Oh, et je compte la réécouter bientôt. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai eu des frissons, ça m'a donné assez d'énergie pour déplacer des montagnes. On y aborde des sujets chauds et vibrants, comme les droits de la communauté LGBTQ, le trafic de médicaments et les fraudes dans le domaine de la santé, l'oppression des femmes dans certains pays, les enjeux qui entourent la consommation de drogues et bien plus. C'est à peine si je n'ai pas pris des notes pour me souvenir des répliques inspirantes. Même si l'intrigue est fascinante, je vais vous épargner l'histoire car elle est très complexe. Cependant, le synopsis ressemble à ça : ce sont huit personnes qui habitent dans 8 villes différentes (dans 7 pays) et qui sont connectées par la pensée. Pour vous donner une idée, le premier paragraphe de la section "Tournage" sur la page Wikipédia de la série va comme suit :

"Pour correctement montrer l'aspect international de l'histoire, le tournage a eu lieu dans neuf villes situées dans huit pays : Chicago, San Francisco, Londres, Berlin, Séoul, Reykjavik, Mexico, Nairobi et Bombay. Pour la seconde saison, en sus des villes citées plus haut, des tournages ont eu lieu à Amsterdam, Argyll, Chippenham, Los Angeles, Malte, Positano, Redwoods, et São Paulo. Enfin, l'épisode final de la série se déroule à Naples (Rione Sanità, Centre historique) et à Paris (Montmartre, la Tour Eiffel)."


Si ÇA ça ne vous donne pas envie de voyager... alors là, je sais pas! Malheureusement, la série a été annulée non pas par manque de popularité mais plutôt parce qu'elle coûtait beaucoup trop cher à produire.



White Lines


White Lines est une série de style drame / thriller créée par Álex Pina, également créateur de la célèbre Casa de Papel. L'histoire est intéressante, mais au-delà de ça, ce qui m'a gardée accrochée tout le long, ce sont les images et l'ambiance de l'île d'Ibiza, en Espagne. Ouais, l'intrigue se déroule complètement sur cette île paradisiaque, et on embarque rapidement dans la vibe tropical méditerranéenne de la place! Des plages, des palmiers, des clubs de nuit prestigieux, des belles personnes... Pas des farces, le mercure monte dans la maison quand White Lines joue.



Emily in Paris


Aaaah... Emily in Paris. Est-ce que c'est la série du siècle? Non, absolument pas. Est-ce que c'est un genre de plaisir coupable d'écouter ça dans le bain avec un verre de vin blanc? Oui, tout à fait! Après tout, c'est quand même l'histoire d'une jolie jeune femme qui se retrouve célibataire à Paris pendant un an... Force est d'admettre qu'on aimerait toutes vivre ça un jour! J'avoue que sans avoir hâte au prochain épisode, je me suis surprise à l'écouter avec un œil de voyageuse qui trouve qu'elle n'a pas assez vu Paris. J'y ai passé deux jours seulement en 2014, donc là, de voir tous ces beaux quartiers de la ville Lumière, ça m'a juste donné le goût d'y retourner plus longtemps. J'vais prendre un mimosa avec vue sur la Tour Eiffel, SVP!



Selling Sunset


Bon. Après une série quétaine de jeune professionnelle qui attire tous les beaux Parisiens, me voilà avec une télé-réalité dans laquelle une gang d'agentes immobilières se tirent les cheveux. Ok, soyons honnête : Selling Sunset est loin d'être une série intellectuelle. Par contre, y'a pas à dire : ça donne envie de vivre la vie des gens riches et célèbres de Los Angeles sur un méchant temps! Des maisons à 10M$, des jets privés, des soirées jetset avec vue panoramique sur la ville, un weekend dans un "chalet" à Malibu... Ai-je besoin d'en dire plus? Mis à part le côté beaucoup trop "drama", j'avoue avoir bien aimé le mélange de la trame sonore, des images de Los Angeles à faire rêver et même de l'incursion dans le domaine de l'immobilier haut-de-gamme.



Lilyhammer


J'ai sincèrement aucune espèce d'idée comment on est tombés sur cette série-là, mon copain et moi. Faut dire qu'on aime bien écouter des séries étrangères, qui viennent d'un peu partout dans le monde, et dans leur langue originale (sous-titrées, évidemment!). Alors Lilyhammer, c'est non-seulement le nom de cette série, mais également le nom d'une ville en Norvège. L'idée est drôle : un mafioso New Yorkais va refaire sa vie en Norvège, mais dès qu'il arrive, il reprend ses habitudes de mafieux. Ça donne lieu à tout plein de qui pro quo ridicules mais divertissants! Pourquoi cette série fait partie de ma liste? Non, ce n'est pas parce qu'on y voit des paysages époustouflants ni rien de ça. C'est juste que c'est une immersion dans la culture norvégienne, et ça fait du bien à l'âme. C'est tout :)



Down to Earth with Zac Efron


Au départ j'étais un brin sceptique de cette émission, j'avais peur que ce soit juste un coup marketing pour Zac Efron qui voulait bien paraître en se la jouant écolo. Finalement, j'ai été pas mal surprise. J'ai découvert un humain qui me ressemble plus que je pensais, et j'ai voyagé avec lui un peu partout sur la Terre pour découvrir les bons coups écologiques des différents pays qu'il a visités. C'est doux d'enfin écouter quelque chose qui souligne les réussites de l'humain, ça fait changement des documentaires défaitistes qui montrent toujours le côté sombre de notre existence. Pis ben... c'est Zac Efron là. C'pas fâchant.



Jack Whitehall : travels with my father


J'ai découvert Jack Whitehall avec cette série il y a quelques années, pour ensuite oublier son existence jusqu'à ce qu'une nouvelle saison fasse son apparition sur Netflix! Ce gars-là, c'est un humoriste anglais qui est le roi des malaises et de l'auto-dérision. Son père, c'est un monsieur coincé et rabat-joie qui déteste les compromis. À chaque saison, le duo s'embarque dans un voyage de quelques semaines vers une nouvelle partie du monde et ça donne un mélange plutôt spécial! Sans artifice, ils nous présentent leurs escapades père-fils sous la forme d'un pseudo-documentaire avec des saveurs de télé-réalité. Bref, intéressant!



À défaut de pouvoir prendre l'avion, prenez un abonnement Netflix et lancez-vous dans un voyage autour du monde grâce à mes suggestions! Et vous, quelles émissions vous ont fait voyager dans la dernière année?

GLOBE LOVEUSE

© Copyright 2020 Gitane Charron

Tous droits réservés.

info@globeloveuse.com

MÉDIAS & RÉSEAUX SOCIAUX

Kit média FR - EN

Tarifs FR - EN

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Pinterest Icon