Europe 2014 - Sud de la France



(Imaginez ici une voix off beaucoup trop radiophonique:)

Dans le dernier épisode de "Le père et la fille en cavale"...

Rappelons-nous que je venais de perdre 2 heures à tenter de régler un problème d'hôtel inondé, j'avais terminé mon billet de blogue en disant que j'avais finalement réservé un hôtel à Saintes-Maries-de-la-Mer. Kossé ça...Anyway, on n'avait plus rien à perdre.

C'est donc les yeux collés que je me suis réveillée le 15 octobre 2014 pour prendre la route (en tant que passagère, of course) direction France! Soit dit en passant, on a eu droit à un excellent et copieux petit-déjeuner au Melia Girona, même si la ville était un p'tit peu plate!

La route est belle en Catalogne. Ça longe la mer Méditerranée, pis l'autre bord, y'a des châteaux d'Espagne pis des beaux arbres. Puis tout d'un coup, après avoir traversé les Pyrénées, t'es en France. Boum. Sans crier gare. Pis là, tu te perds en essayant de trouver un magasin d'antiquités.

Mon papa, il est fanatique d'antiquités. Cette fois-là, ben il avait vu une pancarte sur le bord du chemin, qui ressemblait peut-être à quelque chose dans le genre d'une pseudo-boutique d'antiquités, mais t'sais, on n'est pas sûrs. Pas grave, on s'est essayé pareil. Fait qu'on s'est retrouvés dans un micro-village, avec des micro-rues et une micro-envie de vouloir être ailleurs : la conduite était tellement rushante que mon père suait à essayer de pas accrocher de murs! En même temps, c'était tellement cute, j'avais pas réellement envie d'être ailleurs.

On n'a jamais trouvé de boutique d'antiquités là-bas. Mais on a mangé dans un joli petit café, à Narbonne, où il y avait une collection de cactus.


On est arrivés à Saintes-Maries-de-la-Mer, en Grande Camargue, en se demandant sérieusement ce qu'on faisait là. Un peu perdus, on cherchait notre hôtel au travers de marais, routes de terre, chevaux et hautes-herbes. La Tramontane que ça s'appelait. On a finit par demander notre chemin à de gentils Français au look bohème qui sont venus nous reconduire. Et là, découverte : plus du type "motel" qu'hôtel, La Tramontane, c'est un mix parfait entre une auberge de jeunesse et un 4* à Cuba. La décoration des chambres est laide, c'est affreux, mais ça en fait le charme. Les aires communes ont un cachet fou, quelque chose de bien inspiré entre le style Espagnol et la tradition Française. Tout ce qu'il y a de plus authentique. Et cette charmante dame, Béatrice, qui tient la baraque... Une belle surprise, alors qu'à peine 24h plus tôt, je n'avais jamais entendu parler de ce petit bijou.

On avait faim sans bon sens. Béatrice nous a dit, et je cite : "Allez au village, vous y trouverez tout près de 400 restaurants!"...

Ben oui. C'est ça. T'es en train de me dire que dans ton petit trou y'a assez de place pour 400 restos?

Ben oui. C'était ça.

Le village! Mon père pis moi on était abasourdis. Dans le fin fond de cette campagne marécageuse, sur le bord de la mer, y'avait un village. Avec, pour vrai, des tonnes de petits restaurants tous pareils mais tous différents. Y servaient presque tous de la viande de bison. C'est ça qu'on a mangé, c'était bon. On a bu du vin, on a eu du fun, on a jasé, c'était un bien beau moment.

Puis le soleil s'est caché, les rues se sont éteintes (basse saison oblige) et on est retournés "à la maison". Parce qu'à La Tramontane, on s'y sent comme à la maison.

Il n'a fallu que quelques minutes pour qu'on s'endorme, sachant que le lendemain nous réservait beaucoup d'heures de route ; on s'en allait à Nice!

Abonne-toi à l'infolettre Globe Loveuse pour ne rien manquer!

#Voyage #Europe #France #SaintesMariesdelamer #Narbonne #LaTramontane

Globe Loveuse

© Copyright 2018 Gitane Charron

Tous droits réservés.

info@globeloveuse.com

Média & réseaux sociaux

Kit média FR - EN

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Pinterest Icon