Myrtle Beach : roadtrip dans la bine orange



Ça s'est passé lundi le 19 février 2018. J'te fais un copier-coller de la conversation que j'ai eu sur Messenger avec ma chum Vicky, propriétaire de l'agence Voyage 1001 Destinations.

Moi, 9h53 AM : J'pourrais tellement juste prendre mon char pis rouler une journée vers le sud, prendre un condo pendant une semaine, 10 jours, pis travailler sur le bord de la mer. Même si y fait pas 30 degrés tsé, genre Virginia Beach ou Myrtle Beach ou de quoi de même.

Vicky, 9h55 AM : Tu me mets des plans dedans ma tête. Le pire c'est qu'à matin j'ai failli t'écrire heille! Ça pas d'allure là être agent de voyages pis pas voyager -_- J'capote raide.

À 12h30, c'était booké.

Un p'tit condo super sympathique avec une belle vue, direct en face d'la mer. Trois cent soixante-quinze piasses pour 5 jours, merci bonsoir.

Ben oui, qu'est-ce tu veux. Faut ben être fou des fois, dans vie! Pis Google nous disait que c'était juste 18 heures de char. Le plan, c'était de partir le samedi en fin d'après-midi, rouler toute la nuit pis arriver sur l'heure du midi le dimanche. Pis repartir vendredi aussi en fin PM, rouler de nuit et être de retour au Québec samedi en début d'après-midi. C'était faisable en masse! On était ben énervées de notre escapade, j'te dis que ça te donne un méchant boost pour clancher une semaine de travail, ça!

Sais-tu ce qui m'a le plus fait plaisir dans tout ça? La liberté. La liberté de pouvoir être la seule à décider que j'avais l'droit d'y aller. La liberté de pouvoir peser su' l'piton sans devoir attendre la permission d'un boss. Juste le feeling de pas être obligée de demander des journées de vacances parce qu'anyway, je peux travailler de n'importe où. Pas de culpabilité de m'absenter parce que malgré mon "accès restreint à mes courriels", j'suis quand même dispo. Allô, si c'est pas ça la vie, c'est quoi?

Ça fait que samedi, 16h30, on était sur la 40 dans ma Toyota Prius C, ou "la p'tite bine orange" pour les intimes. Pis on a roulé, on a pris le tunnel L.-H. Lafontaine, pis on a passé les douanes à Lacolle. J'ai un peu perdu la notion du temps ; je sais qu'on s'est arrêtées manger au Subway, je sais pu trop où. En passant, moi, j'avais eu l'idée de sans-génie d'éviter les routes payantes. Eille j'me prenais pour Einstein toé chose. J'ai désenchanté sur un méchant temps quand y'a commencé à mouiller vers minuit.

D'la pluie sur une belle autoroute qui va drette, c't'une chose. D'la pluie sur une genre de route secondaire un peu sinueuse dans les montagnes du New Jersey, en pleine nuit, avec des rafales de vent... PAS L'IDÉE DU SIÈCLE METTONS, GIGI.

Donc on a multiplié les arrêts "repos". Faite une couple de petites siestes par-ci par-là. Y'a pas arrêté de mouiller avant qu'on arrive genre... à Washington. Ou en Virginie. J'me souviens pu. En tout cas, ça nous a retardé pas mal sur notre planning. On a fini par arriver à Myrtle Beach à 18h dimanche soir. On a été faire notre check-in, ça a super bien été, pis là, naturellement, arrive à l'appartement au 9e étage, pis la mauzusse de p'tite carte magnétique fonctionne pas. L'histoire de ma vie.


Vue du balcon

Anyway. Après tout ça, on a mis les pieds dans le condo pis on a vraiment trippé. Première chose qu'on a faite : ouvrir la porte patio pis écouter le bruit des vagues pendant 4, 5, peut-être 10 minutes. Wow. Deuxième chose qu'on a faite : se coucher.

Les jours qui ont suivi ont été vraiment l'fun. On allait toujours déjeuner au p'tit resto juste à côté du condo, deux œufs-bacon-patates-toasts ça coûtait quelque chose comme 4$, taxes incluses. La Chambre de Commerces de Myrtle Beach (VisitMyrtleBeach.com) m'a offert une passe média et 100$ de carte-cadeau pour essayer une couple de restos, chose à laquelle je n'ai pas manqué!

On a été au Broadway at the Beach, un genre de boardwalk autour d'un lac artificiel - ça fait pas loin d'un kilomètre carré pis c'est rempli de boutiques, bars, restaurants, musées, etc. Honnêtement, on est loin d'avoir tout vu et je le regrette un brin, j'aurais vraiment aimé ça passer plus de temps! On a été visiter le Ripley's Aquarium pour se rendre compte que c'était vraiment pas notre truc de voir des animaux marins en captivité (sérieux, un peu pouêt pouêt comme expérience, j'ai eu ma leçon) pis on a été manger au Margaritaville! Si tu me suis sur Instagram, t'as peut-être vu ma story avec la tornade de tequila qui descend du plafond? Mmm, le repas était délicieux pis le serveur était pas mal cute.

On a aussi été voir un show, Legends in Concert, toujours grâce à la Chambre de Commerces. C'est le genre de spectacle qui donne des représentations dans plusieurs grandes villes des États-Unis, donc les numéros sont en rotation! On a eu la chance de voir des artistes incarner Elvis, Tim McGraw, Cher, les Blues Brothers et Bruno Mars. Bon. On va se le dire ; on était en basse saison pis... mettons que le public était composé à 99.9% de snowbirds. On a fait baisser la moyenne d'âge. Beaucoup. MAIS c'était quand même un show divertissant!

Le jeudi, j'suis partie toute seule avec mon ukulélé sur le dos. J'ai marché pendant environ une heure sur la plage (by the way, y'a plus de 100 kilomètres de plage dans la région de Myrtle Beach..!) et je me suis retrouvée dans un petit resto vraiment sympathique pour dîner, le ART Burger Sushi Bar. Un coup de cœur terrible. Genre j'y serais retourné pour souper la journée-même tellement j'ai aimé ça. Sushis, salade césar maison, bière saisonnière de la brasserie Samuel Adams, un serveur vraiment gentil avec qui j'ai discuté un brin et une vue sur les palmiers et la mer. #HappyMoment


Repas au ART Burger Sushi Bar

Après ça, j'ai été faire un tour de grand'roue. La SkyWheel, qu'elle s'appelle. Amateurs de grande roue et de beaux paysages, go, allez-y. Faire un tour au coucher de soleil ça doit être vraiment cool. Ceux qui ont peur des hauteurs, abstenez-vous mes amis. C'est pas comme la grande roue de Las Vegas qui elle, a des cabines stables où tu te tiens debout. Nonon. À Myrtle Beach, si y vente, cré-moé, tu vas l'savoir. Mais l'horizon vu d'en haut est pas mal cute!

Fait que c'est ça. On s'est baignées dans la piscine intérieure du bloc de condo. On y a rencontré un gentil monsieur de 59 ans, Tony, qui habite à Myrtle Beach depuis un bon moment. On a passé beaucoup de temps sur notre balcon. On a bu du vin blanc. On a été au Disney Store - deux fois plutôt qu'une. On a eu du bon temps. On a brainstormé sur un paquet de projets. J'ai écœuré Vicky en chantant la toune "La mer" de Charles Trenet à peu près 86 fois par jour. Pis on est revenues au Québec. Ah ouin, pis, pas folles, les filles. Cette fois-là on a pris un hôtel sur le chemin du retour, pas mal plus prudent pis plus agréable.


Moi, heureuse sur le balcon

T'sais quoi? C'était pas le voyage du siècle. Hey, on parle de 5 jours à Myrtle Beach. On a eu du fun, mais on est loin de la Grèce ou ben d'un hôtel de luxe à Aruba. Mais on s'est écoutées pour un moment. On s'est écoutées, pis on a décidé d'se dire oui à nous-même. On a décidé qu'on l'méritait, notre roadtrip. Qu'y'aurait personne pour nous mettre des bâtons dins roues. Que même si c'était complètement débile et irrationnel, on s'en sacrait ben raide. On l'a faite pis on est contentes.

C't'à peu près le plus beau feeling qui peut exister, l'accomplissement d'avoir accepté d'se faire plaisir pis de se dire "GO, on l'fait, fuck toute, ça se passe parce que j'en ai envie."

Bref, tout ça pour dire que si t'as envie d'faire de quoi, fais-le donc.

Ok bye!

#MyrtleBeach #Roadtrip #ÉtatsUnis #CarolineduSud

Globe Loveuse

© Copyright 2018 Gitane Charron

Tous droits réservés.

info@globeloveuse.com

Média & réseaux sociaux

Kit média FR - EN

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Pinterest Icon