L'envie d'hiberner en bobettes


Grand Sirenis Matlali, Riviera Nayarit, Mexique

Y'a des moments plus rushant des fois. Même quand t'es une éternelle positive. Surtout quand t'es une éternelle positive, en fait. Parce que la journée où t'as juste un p'tit peu moins envie de sourire, tout l'monde te demande qu'est-ce que t'as. Parce que la journée où tes yeux brillent juste un peu moins, tout l'monde trouve que t'as pas l'air dans ton assiette. Parce que la journée où t'es fatiguée, tu manques pas de te le faire dire!


"T'es ben blême! Ouf, t'as l'air fatiguée! T'es sûre que ça va?"


Bon. Bref. Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je suis en bobettes sur mon vieux divan, avec des gros bas de laine pis un grand t-shirt, je suis blême pis fatiguée, j'ai les cheveux tout croche, j'ai mal à tête, je réfléchis à plein d'affaires pis à travers tout ça, je continue de travailler parce que quand t'es workaholic, t'as juste pas envie d'arrêter parce que c'est ton passe-temps préféré anyway.


Bon, évidemment, pendant que j'écrivais ça, un monsieur de Bell a cogné à la porte, pis y'a fallu j'me mette des culottes. Mais le reste est encore toute vrai.


Pourquoi je feel "mleh" ces temps-ci? Ah, sûrement plusieurs raisons. Des discussions qui font réfléchir beaucoup, des nouvelles tristes dans le monde du voyage (j'en profite pour offrir toutes mes condoléances aux proches de cette collègue conseillère en voyage qui a tragiquement perdu la vie au Mexique...), une couple de "reality check" dans les dernières semaines. Toute ça là!


Fait qu'en attendant que "ça passe", entre deux dossiers clients, ben je joue de la musique, je joue à des p'tit